Profiles

Tony Belcourt

Consultant, Tony Belcourt & Associates et ancien président de la Indigenous Commission for Communications Technologies in the Americas

La détermination de Tony Belcourt a conduit à des changements marquants dans le statut accordé aux Métis du Canada.

M. Belcourt a été président fondateur du Conseil national des autochtones du Canada, une organisation formée en 1971 pour rehausser le profil des Métis et des Amérindiens non inscrits et pour faire pression pour la reconnaissance de leurs droits. Il a joué un rôle historique pour préserver les droits des Métis du Canada et d’autres peuples autochtones dans la Loi constitutionnelle de 1982, à travers sa participation au lobbying pour avoir rétabli l’article 35 après qu’elle eut été abandonnée. Dans la dernière partie des années 1980 et au début des années 1990, il a été impliqué dans le secteur privé comme l’organisateur d’un Sommet des affaires autochtones et a été à la tête de Wolfwalker Communications, une société de production multimédia axé sur les Autochtones. Il a également servi comme conseiller principal auprès du Président du Conseil national des Métis au cours de cette période.

En 1993, M. Belcourt a fondé la Métis Nation of Ontario (MNO) et occupé le poste de président jusqu’à sa démission en 2008. Avec MNO, il a joué un rôle essentiel dans la reconnaissance des droits de chasse des Métis à travers son implication dans l’affaire Powley, qui est allé devant la Cour suprême du Canada en 2003.

M. Belcourt est de plus en plus actif sur la scène internationale. Il a représenté la Nation Métis au sein des Nations Unies et l’Organisation des États américains, et fait des présentations à la Banque mondiale, l’Union internationale des télécommunications, et à la Conférence des mots contre le racisme. Jusqu’en 2015, il était le président de la Indigenous Commission for Communications Technologies in the Americas et en 2008 il a été nommé ambassadeur du Ralliement national des Métis pour les questions internationales.

M. Belcourt a reçu un Prix national d’excellence décerné aux Autochtones pour le service public en 2006 pour son rôle dans la reconnaissance des droits des Métis.


Contact Us

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Our Twitter


Liens rapides

Communiquez avec nous